En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. Merci de votre compréhension

Retour

La BCE opte pour le statu quo après le Brexit

Gestion financière

/

25.07.2016

La Banque centrale européenne a laissé ses taux inchangés à des niveaux historiquement bas et s'est félicitée que la réaction des marchés au vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne, fin juin, ait été pour l'instant contenue.
Elle attend de mieux comprendre les conséquences du Brexit sur la croissance économique et les taux d'inflation à anticiper.
Elle a confirmé que si elle doit procéder à une révision trop significative de son scénario à l'occasion de la mise à jour trimestrielle de septembre, elle prendra des mesures additionnelles de soutien à l'économie.
Elle a dit une fois de plus s'attendre à ce que ces taux restent à leurs niveaux actuels ou plus bas sur une "période prolongée", bien au-delà de l'horizon fixé pour ses achats d'actifs, afin d'inciter les acteurs économiques à emprunter et les banques à leur prêter.

Le président de la BCE a reconnu que le niveau élevé des créances douteuses accumulées par des banques européennes, tout particulièrement italiennes, constituait un autre risque pour l'économie de la zone. Il a déclaré que les réformes en cours dans le secteur bancaire pourraient inclure la création d'un marché spécifique pour les créances douteuses et "un soutien public ».

Rédigé par le Pôle Gestion Actions le 25/07/2016
_____________

Les opinions et analyses présentées expriment le jugement de la Gestion de Swiss Life Banque Privée à la date indiquée et sont susceptibles de changer sans avis préalable. Elles ne constituent en aucune façon une offre de vente ou une sollicitation commerciale et ne sauraient engager la responsabilité de Swiss Life Banque Privée ou de sa société de gestion.